90 day challenge, Auteur masculin, Avis lecture, Book Review, Christopher Priest, Chronique livresque, Classiques, Le monde inverti, Littérature anglaise, Littératures de l'imaginaire, Paralittérature, Rating 3 étoiles, SF

Book Review: Le monde inverti, Christopher Priest

Book Review: Le monde inverti, Christopher Priest
PRIEST, Christopher, Le monde inverti, Paris, Gallimard, Folio, coll. « Folio SF », 2002, 400 p.

Titre : Le monde inverti

Auteur : Priest, Christopher

Rating : 3 étoiles ; 6/10

Genre : Science-fiction

Édition britannique originale : Faber and Faber, 1974

Édition française lue : Folio SF, 2002

Description : Helward Mann est l’un des habitants de la cité Terre, une mégapole progressant sur le sol inconnu d’une planète effrayante. Il ne sait rien de l’extérieur et doit maintenant jurer qu’il ne révélera jamais ce qu’il y découvrira. Mais le long des rails qui mènent à l’optimum, Helward découvrira un monde dominé par le chaos et la barbarie, des paysages déformés par l’hyperbole du soleil.


Paru pour la première fois en 1974 chez Faber and Faber, récipiendaire du prix British Science Fiction, Le monde inverti [The Inverted World] de l’auteur britannique Christopher Priest est considéré par beaucoup comme un classique de la science‑fiction. Mérite-t-il ce qualificatif?

Un concept accrocheur

J’ai immédiatement été enchantée par l’idée sur laquelle reposait ce roman. En effet, une cité se déplaçant sur des rails me semblait être un concept terriblement romantique et prometteur.

Un univers qui se révèle lentement

Dès la première ligne, l’auteur nous plonge dans un tout autre univers, régi par des lois étranges. Cet univers, il le dévoile lentement, par petites touches, si bien que la première partie est légèrement frustrante. On s’accroche désespérément au récit, voulant en savoir davantage, mais on continue de nous faire languir, le tout un peu trop longtemps.

Citation: PRIEST, Christopher, Le monde inverti, Paris, Gallimard, Folio, coll. « Folio SF », 2002, 400 p., "Book Review: Le monde inverti, Christopher Priest"

Un personnage principal excessivement passif

Ce sentiment que le texte traîne en longueur résulte sans doute du personnage principal, Helward Mann, qui manque un peu de saveur. Il est effroyablement ignorant et, même si je sais que cela est nécessaire au développement de l’histoire puisque nous découvrons ce monde inverti avec lui, sa personnalité passive semble n’être qu’un frein à notre imagination. En ce sens, il est le protagoniste parfait pour empêcher les révélations de s’empiler, mais cela fait aussi de lui une coquille vide.

Décollage dans la deuxième partie du roman

Cependant, dès la deuxième partie du roman, le héros « débloque » et notre désir de compréhension, de connaissance, est enfin assouvi. Chaque découverte amène alors son lot de questions dans notre esprit, et chaque réponse donne naissance à de nouvelles interrogations, le tout jusqu’à la fin.

Une fin qui n’est pas suffisamment développée

Fin qui, je dois l’admettre, m’a un tantinet déçu, car elle nous laisse dans le brouillard en ce qui concerne certains détails. Ici, il est difficile de m’expliquer sans dévoiler le final, je me contenterai donc de dire ceci : la révélation ultime, le comment et le pourquoi de celle-ci, ses implications, n’est pas suffisamment développée selon moi, et cela est dit par quelqu’un qui n’a rien contre les fins ouvertes.

Un roman un peu fade

En définitif, c’est un univers original, construit avec minutie et réalisme. Le tout est soutenu par une écriture fluide, mais à laquelle il manque un brin de poésie, si bien qu’on ressort de notre lecture en se disant qu’il s’agit d’un livre moyen, un peu fade, à l’instar de son protagoniste.


ARTICLES LIÉS

Book Review: Le goût de l'immortalité, Catherine Dufour
Book Review: Le goût de l’immortalité, Catherine Dufour
Book Review: Les Voyageurs malgré eux, Élisabeth Vonarburg
Book Review: Les Voyageurs malgré eux, Élisabeth Vonarburg

2 réflexions au sujet de “Book Review: Le monde inverti, Christopher Priest”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s