Outils d'écriture, 90 day challenge, Élisabeth Vonarburg, Les Voyageurs malgré eux, Écrivain(e)s, Lewis Carroll, Alice's Adventures in Wonderland, Médias sociaux, Web 2.0, Tumblr, Pinterest, Moodboards, Inspiration

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Je ne suis probablement pas la seule, mais j’aime me plonger dans une ambiance appropriée quand j’écris. Par exemple, si je veux écrire de la fantasy (il ne s’agit que d’un exemple, je ne travaille pas en ce moment sur un projet fantasy), je veux être dans un « mood fantasy » afin d’être bien inspirée. Afin de me mettre dans le bon état d’esprit, je vais alors regarder des séries TV et des films du même genre ainsi qu’essayer de lire des romans ayant la même « vibe » que je recherche pour mon propre texte.

Cependant, je ne vous apprends rien en vous disant qu’écrire un texte dans son entièreté, ça peut être long, et il vient un moment où soit on a tout vu et tout lu ce qui est pertinent soit on fait une overdose de ce genre précis de divertissement. J’aime la fantasy, mais il n’y a pas tant de bons films dans le genre et je ne veux pas lire que de la fantasy pendant les dix prochaines années (bon, j’exagère, à moins que j’écrive à la vitesse de Georges R.R. Martin, ça ne devrait pas prendre 10 ans). Du coup, je finis par regarder/lire autre chose, et voilà que je ne suis plus dans le bon mood et que l’écriture devient plus difficile. Afin de prévenir la perte d’inspiration, je me suis mise à utiliser ce qu’on appelle des moodboards.


Qu’est-ce qu’un moodboard?

Le moodboard est un collage de photos, de textes, d’échantillons, etc. Conventionnellement, ils sont utilisés par différents types d’artistes comme les photographes, les designers, les graphistes, etc. Cependant, l’appellation a été popularisée pour décrire un certain type de créations non professionnelles que l’on retrouve parfois sur les médias sociaux, notamment Tumblr. Le moodboard prend alors la forme d’un collage de photos en relation à un thème précis. Le terme « thème » est ici à prendre au sens large, puisqu’on retrouvera souvent des collages dédiés à un roman donné, à un film, à un personnage, etc.

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écritureCe genre de moodboard est facilement réalisable avec un outil graphique gratuit comme Canva, qui est particulièrement facile d’usage et offre une foule de templates. J’aime utiliser ce type particulier quand mon plan est bien avancé et lorsque j’ai une idée bien définie en tête. Par exemple, si un personnage est devenu très clair dans ma tête, il se peut que je m’amuse à réaliser quelques collages représentatifs de sa personnalité, son look, son activité, etc. Toutefois, ce moodboard a le désavantage de « limiter l’inspiration », dans le sens où il implique nécessairement le choix d’un nombre restreint de photos. C’est là où les tableaux secrets de Pinterest sont mieux adaptés.

Les tableaux secrets de Pinterest

Pinterest, un moteur de recherche visuel

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Pinterest est un réseau social qui permet d’enregistrer des collections d’images sous forme d’épingles (pins) dans des tableaux (pinboards), lesquelles renvoient vers des pages externes. Il est souvent décrit comme un « moteur de recherche visuel », les images remplaçant ici les liens textuels conventionnels. Par exemple, je peux enregistrer la photo de la couverture du roman Les Voyageurs malgré eux à partir de ma review sur lilitherature.com. Cela va créer une épingle, à laquelle je peux ajouter une description, et qui inclura automatiquement un lien vers ma review du livre.

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Les tableaux secrets

Parmi les fonctionnalités offertes, on a la possibilité de créer des tableaux secrets, qui fonctionnent exactement comme les tableaux normaux de Pinterest, excepté qu’ils ne sont visibles que par vous et par les personnes autorisées (auxquelles vous avez donc donné votre permission).

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Vous pouvez donc enregistrer (pin) toutes les épingles que vous souhaitez sans inonder vos followers d’épingles sans aucun rapport avec vote compte à la base.

C’est avec ces tableaux secrets que je me crée une banque d’épingles autour de thèmes donnés. Ainsi, j’ai des moodboards très généraux, comme « fantasy », « science-fiction », « conte de fées », etc. Mais j’ai aussi des tableaux plus précis, dédiés à un projet donné. Dans ces tableaux-projets, j’ai plusieurs sous-tableaux : un pour chaque thème important ; un pour l’univers ou, si ce dernier est très vaste, un sous-tableau pour chacun des lieux importants ; un pour chacun de mes personnages principaux, etc.

Les épingles-photo

Certains tableaux peuvent être constituées de photos aux liens non pertinents, c’est-à-dire que j’ai enregistré ses épingles parce que la photo elle-même rappelle le thème : tel portrait me rappelle mon personnage, tel décor correspond bien à tel lieu dans mon roman… Dans un tel cas, le contenu auquel mènent les épingles n’a probablement aucun rapport avec mon projet, mais ce n’est pas ce qui est important.

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Les épingles-contenu

Dans d’autres tableaux, c’est le contenu qui est important justement, et non les photos. Les épingles sont des liens rapides vers des pages web qui peuvent m’être utiles, qui témoignent de mes recherches. C’est ici que le tableau secret dépasse le simple concept de moodboard : il devient un endroit où je conserve mes recherches sur le net. Par exemple, si vous travaillez sur un retelling d’Alice’s Adventures in Wonderland [review], vous voudrez peut-être des liens vers les PDF gratuit en ligne, vers la page wiki, vers le site alice-in-wonderland.net, vers des livres sur le sujet (ex. d’autres retellings ou d’autres genres d’adaptation), vers des extraits des films sur YouTube, etc.

Les tableaux mixtes

Évidemment, certains tableaux combinent les épingles-photo et les épingles-contenu, mais cela devient rapidement peu pratique si on enregistre beaucoup d’épingles-photos : les épingles-contenu sont alors perdues dans un océan d’images. C’est pourquoi je préfère généralement les séparer.

Pin It Plug-in

Toute cette compilation est rendue particulièrement aisée par le plug-in Pin It (en français, « Bouton Enregistrer Pinterest ») offert par Pinterest. Une fois l’extension installée (un bouton apparaîtra dans votre barre de navigation), n’importe quelle photo peut devenir une épingle en un clic et, en enregistrant ladite photo, le lien vers la page que vous êtes en train de lire est automatiquement enregistré aussi.

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Des moodboards pour s’inspirer : comment j’utilise les tableaux secrets de Pinterest dans mon processus d’écriture

Cela veut dire que si vous lisez un article intéressant sur le désert (disons que votre roman se passe dans un environnement désertique), vous n’avez qu`à enregistrer une des photos en tant qu’épingles, la sauvegarder dans le tableau voulu, et voilà l’article est classé dans votre tableau secret. Ou si vous croisez une photo inspirante quelque part d’autre sur le web, hop vous l’enregistrez et voilà.


Évidemment, vous pouvez utiliser Pinterest et les tableaux secrets comme vous l’entendez. De même, je ne prétends pas avoir trouvé une façon de faire révolutionnaire, mais j’aime pouvoir me tourner vers mes moodboards Pinterest quand l’inspiration est à sec. Je me suis dit que d’autres pourraient apprécier cette manière de fonctionner et c’est pourquoi je partage avec vous cette partie de mon processus d’écriture et de planification. Et vous, quels trucs utilisez-vous auxquels d’autres n’ont peut-être pas pensés?


ARTICLES LIÉS

L’édition 2.0 : le Web 2.0 et l’économie de la contribution (des lecteurs)
L’édition 2.0 : le Web 2.0 et l’économie de la contribution (des lecteurs)
Comment écrire une review littéraire? Guide pour se lancer dans la review de livres
Comment écrire une review littéraire? Guide pour se lancer dans la review de livres
Book Review: Les Voyageurs malgré eux, Élisabeth Vonarburg
Book Review: Les Voyageurs malgré eux, Élisabeth Vonarburg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s