Femmeuary : en février, lecture d’œuvres par et sur des femmes - align:justify;">Le femmeuary est une activité réalisée par certains membres de la communauté littéraire qui consiste à lire des livres par des femmes ou sur des femmes extraordinaires. Découvrez mon programme pour le mois de février 2019.
Auteure femme, Essais & articles, Féminisme, FEMEN, Femmeuary 2019, Hivernages, Julie Proust Tanguy, L'amèr, ou le chapitre effrité, les éditions du remue-ménage, Les éditions Utopia, Les filles en série, Les Moutons électriques, Manifeste FEMEN, Martine Delvaux, Maude Deschênes-Pradet, Nicole Brossard, Prix des Horizons imaginaires 2019, Sorcières! Le sombre grimoire du féminin, TYPO Éditeur, XYZ

Femmeuary: en février, lecture d’œuvres par et sur des femmes

Qu’est-ce que le femmeuary?

Le femmeuary, conjonction des mots « femme » et « february » (« février » en anglais), est une idée originale de la booktubeuse Lauren And The Books. Il s’agit d’une activité réalisée par certains membres de la communauté littéraire – principalement des booktubeurs – qui consiste à lire des livres par des femmes ou sur des femmes extraordinaires. Le tout vise à sensibiliser les lecteurs à l’inégalité des sexes persistante dans la société en général, ce qui inclus bien évidemment le domaine du livre.

Au programme du mois février

Puisque je suis particulièrement concernée par cette problématique, j’ai choisi de participer au femmeuary de cette année : à cet effet, je ferai la lecture en février d’œuvres féministes et/ou écrites par des femmes. Plus encore, j’ai décidé de faire du femmeuary un mois thématique. Ainsi, tous les avis lecture du mois de février porteront sur des livres écrits par des femmes ; les citations seront tirées d’ouvrages par des femmes ; et les articles que je publierai traiteront de sujets appropriés.

La première semaine complète du mois de février (du 3 au 9 février) sera consacrée à quelques-unes de mes auteures / autrices favorites.

Ensuite, la deuxième semaine (du 10 au 16 février) abordera des textes proprement féministes.

La troisième semaine (du 17 au 23 février), quant à elle, sera dédiée à la poésie au féminin.

Enfin, la quatrième et dernière semaine (du 24 au jeudi 28 février, excluant les jours en mars) sera une « semaine libre ».

Lectures en perspective

Vous trouverez ci-dessous la liste des textes que j’aimerais lire pour le femmeuary 2019.

L’amèr, ou le chapitre effrité, Nicole Brossard

BRASSARD, Nicole, L’amèr, ou le chapitre effrité, Montréal, TYPO Éditeur, 2013, 120 p.
BROSSARD, Nicole, L’amèr, ou le chapitre effrité, Montréal, TYPO Éditeur, 2013, 120 p.

« Si L’amèr a connu autant de succès, c’est que pour les femmes ce texte s’avérait nécessaire : il correspondait à un fondamental besoin de voir, imprimée noir sur blanc, une réflexion politique sur la maternité dans le système patriarcal où la femme, comme mère, se retrouve flouée, ne pouvant devenir sujet dans le champ symbolique. » Extrait de la préface de Louise Dupré

Les filles en série: Des Barbies aux Pussy Riots, Martine Delvaux

DELVAUX, Martine, Les filles en série: Des Barbies aux Pussy Riots, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2018 [2013], 280 p.
DELVAUX, Martine, Les filles en série: Des Barbies aux Pussy Riots, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2018 [2013], 280 p.

Des corps féminins en rangées, qui se meuvent en synchronie. Ils ne se distinguent que par le détail d’un vêtement, d’une courbe, d’une teinte de cheveux. Les filles en série créent l’illusion de la perfection. Ce sont des filles-machines, filles-marchandises, filles-ornements. Toutes reproduites mécaniquement par l’usine ordinaire de la misogynie. Les filles sont des filles parce qu’elles sont en série. Mais la figure des filles en série est double: à la fois serial girls et serial killers de l’identité qu’on cherche à leur imposer. Entre aliénation et contestation, les filles en série résistent à leur chosification, cassent le party, libèrent la poupée et se mettent à courir.

Hivernages, Maude Deschênes-Pradet

DESCHÊNES-PRADET, Maude, Hivernages, Montréal, Éditions XYZ, coll. « Romanichels », 2017, 192 p.
DESCHÊNES-PRADET, Maude, Hivernages, Montréal, Éditions XYZ, coll. « Romanichels », 2017, 192 p.

Hivernages est un roman troué; un hiver qui ne s’est pas terminé, raconté par fragments et dans le désordre. Différents personnages tentent de survivre au froid, à la solitude, à la mort. Deux sœurs qui s’aiment trop, une fillette aux mains crochues, un garçon qui refuse de se couper les cheveux, un vieux qui a oublié son nom, des vieilles qui mangent des beignets dans une ville souterraine, une femme qui n’a jamais connu d’orgasme, tous survivent à la tempête dans un paysage d’aurores boréales.

Manifeste FEMEN

FEMEN (Collectif), Manifeste FEMEN, Paris, Les éditions Utopia, 2015, 64 p.
FEMEN (Collectif), Manifeste FEMEN, Paris, Les éditions Utopia, 2015, 64 p.

Le mouvement FEMEN est connu internationalement pour ses actions coup de poing, ses face-à-face frondeurs avec les leaders politiques et ses apparitions inattendues. Ces actions leur valent bon nombre de détracteurs parmi les ennemis de la démocratie et des libertés, mais aussi parmi celles et ceux qui détournent leur pensée ou qui ne l’ont tout simplement pas comprise.

C’est pour leur répondre que les FEMEN ont décidé de publier ce document de référence. À la fois droit de réponse politique, ressource idéologique et manuel d’instruction à l’intention des futures activistes FEMEN, ce manifeste permettra aux sympathisants comme aux sceptiques de mieux comprendre leurs desseins et leurs combats. Il pourrait devenir l’anti-bible de chevet de toutes et tous les révolutionnaires féministes à travers le monde, prêts à s’engager dans la lutte.

Véritable déclaration politique, les mots viennent compléter et renforcer les images qui les ont fait connaître. Historique, motivations, convictions, mode d’actions, sextrémisme, slogans, cibles principales… Les activistes FEMEN décrivent et analysent dans ce livre les différentes facettes de leurs combats.

Sorcières! Le sombre grimoire du féminin, Julie Proust Tanguy

PROUST TANGUY, Julie, Sorcières! Le sombre grimoire du féminin, Bordeaux, Les moutons électriques, 2015, 248 p.
PROUST TANGUY, Julie, Sorcières! Le sombre grimoire du féminin, Bordeaux, Les moutons électriques, 2015, 248 p.

Autour du chaudron fumant, trois silhouettes s’activent : les sorcières font frémir à petit feu des mystères parsemés de poils de chat noir. Des cris d’horreur, des frissons enfantins et de sensuelles silhouettes féminines bouillonnent dans leur potion verdâtre. Leurs voix fredonnent des noms familiers : Baba Yaga, Morgane, Médée, Carrie, Esmé Ciredutemps…

Leur sabbat fait danser, depuis des siècles, une litanie de clichés : crapaud, balai, chapeau pointu… Mais qui sont ces envoûteuses dont les doigts crochus lacèrent la toile du temps ? Sont-elles les fiancées du Diable ou de simples révélatrices d’une sombre Histoire du féminin ?

Nécromanciennes redoutables, guérisseuses ignorées, doubles obscurs des fées, femmes fatales livrées au bûcher… Rejoignez-les dans ce grimoire moderne qui vous révèlera les lointaines origines et l’étrange destinée de vos sorcières bien-aimées !

Je doute que je passerai à travers tous ces ouvrages, mais je préfère avoir un peu plus de choix et de variété que de me retrouver forcée de lire un texte dont la lecture ne me tente pas dans le moment. Sinon, quels livres recommanderiez-vous personnellement dans le cadre du femmeuary?


ARTICLES LIÉS

Masterpost #femmeuary2019
Masterpost #femmeuary2019
Foutre en l’air la langue des petits hommes : Essai sur la langue française en tant que construction patriarcale
Foutre en l’air la langue des petits hommes : Essai sur la langue française en tant que construction patriarcale
SLM2018: Lectures les agitatrices. Des auteur.e.s lisent les livres féministes qui les ont formé.e.s et libéré.e.s
SLM2018: Lectures les agitatrices. Des auteur.e.s lisent les livres féministes qui les ont formé.e.s et libéré.e.s

6 réflexions au sujet de “Femmeuary: en février, lecture d’œuvres par et sur des femmes”

  1. Je trouve ce concept génial ! Je participe à un challenge du même genre, le feministlitfeb par une Youtubeuse aussi (Jane Lindsey). C’est chouette de consacrer un mois entier à la littérature écrite par des femmes et/ou féministe ^^
    Je ne connais aucun des titres que tu cites, mais je retiens Filles en série et Sorcières, j’ai hâte de lire ton avis dessus !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s