Analyse de texte, Éditions Triptyque, Damien Blass, Extrait, L'enlèvement, Littérature québécoise, SF

Space Breakout : mise en scène du roman L’enlèvement dans L’enlèvement de Damien Blass

L’enlèvement de Damien Blass

BLASS, Damien, L'enlèvement, Éditions Triptyque, coll. « Satellite », 2019, 146 p. Avis lecture sur lilitherature.com. André Lépine ignore ce qui l’attend lorsque sa famille rejoint l’Église du Souffle, une communauté chrétienne qui prédit la venue imminente de l’Apocalypse. Des enlèvements se produisent, d’une manière qu’aucun prophète n’a jamais annoncée. Des lumières anormales scintillent dans le ciel de la banlieue, des spirales déforment les champs en friche, des adolescents sont emportés par des « anges ». Or, les cieux ne sont pas habités par une présence divine, mais par une race avancée dont les intérêts se situent au cœur de l’église.
BLASS, Damien, L’enlèvement, Éditions Triptyque, coll. « Satellite », 2019, 146 p.

André Lépine ignore ce qui l’attend lorsque sa famille rejoint l’Église du Souffle, une communauté chrétienne qui prédit la venue imminente de l’Apocalypse.

Des enlèvements se produisent, d’une manière qu’aucun prophète n’a jamais annoncée. Des lumières anormales scintillent dans le ciel de la banlieue, des spirales déforment les champs en friche, des adolescents sont emportés par des « anges ». Or, les cieux ne sont pas habités par une présence divine, mais par une race avancée dont les intérêts se situent au cœur de l’église.

Roman de science-fiction born again, croisement de rituels évangéliques et de mythes ufologiques, L’enlèvement reconstruit l’imaginaire de la fin du monde et dessine les contours du règne qui lui succèdera.

Se procurer L’enlèvement de Damien Blass

Space Breakout

Un téléviseur était installé face à une causeuse, entre quatre murs blancs. La future gardienne d’André plaisanta, disant qu’elle avait un jeu qui allait lui faire éclater le cerveau. Elle brancha la console et inséra une cartouche dans la fente. Le jeu s’appelait Space Breakout. Dorothée refila la manette au garçon.

— Si tu as besoin de quoi que ce soit, je vais être à côté. Tu as juste à frapper.

André démarra une nouvelle partie. L’histoire commençait dans une prison galactique, une forteresse spatiale. Il se réveilla dans une cellule sans aucun équipement. Trois gardes effectuaient une ronde de l’autre côté des barreaux. Il se mit à chercher des indices, mais ne parvint pas à trouver le moyen de se libérer (p. 40-41).

Mise en scène du roman dans le roman

Space Breakout est un jeu vidéo fictif inventé pour les besoins du roman. Toutefois, il s’agit d’une référence à la série de jeux bel et bien réels Breakout de la console Atari, et plus spécifiquement à Super Breakout, qui reprend le principe de ces prédécesseurs (c.-à.-d., briser un mur pour s’évader) mais avec une approche SF (tout comme L’enlèvement est un roman de science-fiction).

Cela dit, l’idée d’évasion, même en ignorant la référence, est claire dans le mot « breakout », dont l’une des significations est « A forceful emergence from a restrictive condition or situation[1] ». Le plus souvent, il s’agit de s’évader de prison et « jailbreak » est alors un synonyme. C’est ce sens que reprend Blass pour former la prémisse de son jeu vidéo fictif : André, par l’intermédiaire de son avatar in-game, doit s’échapper d’une « prison galactique, une forteresse spatiale ». Toutefois, il est incapable de « trouver le moyen de se libérer ». On peut voir dans cette incapacité d’André l’avatar à s’évader une mise en scène de l’intrigue du roman dans son entièreté. Dans L’enlèvement, le sort d’André est d’ores et déjà scellé, il n’y a rien qu’il puisse faire pour changer l’issue des choses : le garçon ne peut échapper à son destin. La fin du monde, comme la fin du roman, est inéluctable.

Mais l’extrait ci-haut incarne aussi le roman au-delà de cette mise par écrit de la fatalité. En effet, une autre définition de « breakout » est « A sudden or dramatic improvement or increase in popularity[2] » et André, après son enlèvement, devient justement le centre de l’attention. Qui plus est, il s’agit bien d’un « space » breakout puisque c’est en devenant « alien » qu’il connaît une hausse de popularité.

Enfin, « breakout » peut prendre un troisième sens, lui aussi pertinent dans le contexte du livre : « A sudden manifestation or increase, as of a disease ; an outbreak[3] ». On utilise généralement cette dernière définition pour parler d’une épidémie, mais elle peut s’appliquer à d’autres phénomènes. C’est précisément un « outbreak » qui se produit dans L’enlèvement. D’abord, la doctrine de l’Église du Souffle prêchée par David Salomon se répand comme une traînée de poudre après l’élévation d’André au rang d’élu. Ensuite, grâce à un baptême très spécial, les extraterrestres pourront littéralement se répandre comme un virus sur la Terre à travers des « individus-porteurs ».

Ainsi, si ce passage peut sembler anodin au premier coup d’œil, il est en réalité crucial : il donne au lecteur la clé de lecture de L’enlèvement. C’est tout le roman de Damien Blass qui est contenu dans cette mise en scène du jeu vidéo fictif Space Breakout.


[1] The Free Dictionary, « breakout », <https://www.thefreedictionary.com/breakout> (page consultée le 14 juillet 2019). Traduction personnelle : « s’échapper en faisant usage de la force d’une situation où l’on est retenu contre son gré ».

[2] The Free Dictionary, « breakout », <https://www.thefreedictionary.com/breakout> (page consultée le 14 juillet 2019). Traduction personnelle : « Un accroissement soudain et/ou considérable de popularité ».

[3] The Free Dictionary, « breakout », <https://www.thefreedictionary.com/breakout> (page consultée le 14 juillet 2019). Traduction personnelle : « Une soudaine manifestation ou hausse, par exemple d’une maladie ».


ARTICLES LIÉS

Avis lecture: L’enlèvement, Damien Blass
Avis lecture: L’enlèvement, Damien Blass
The Road de Cormac McCarthy : Une réécriture apocalyptique de la Genèse
The Road de Cormac McCarthy : Une réécriture apocalyptique de la Genèse
Découvrez un extrait du roman Le Parfum de l'auteur allemand Patrick Süskind, le tout accompagné d'une analyse.
Extrait : l’incipit du roman Le Parfum de Patrick Süskind

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s