Featured Image : The Starless Sea d'Erin Morgenstern
Avis lecture, best-of-fantasy, Doubleday, Erin Morgenstern, Littérature américaine, Littérature queer, Rating 4 étoiles, Réalisme magique, The Starless Sea

Avis lecture : The Starless Sea, Erin Morgenstern

The Starless Sea d'Erin Morgenstern
MORGENSTERN, Erin, The Starless Sea, Toronto, Doubleday Canada, 2019, 512 p.

Titre: The Starless Sea

Auteure: Morgenstern, Erin

Genre: Fantasy, réalisme magique

Rating: 4 étoiles; 8.5/10

Langue originale: Anglais

Édition: Doubleday Canada, 2019

Description: Zachary Ezra Rawlins is a graduate student in Vermont when he discovers a mysterious book hidden in the stacks. As he turns the pages, entranced by tales of lovelorn prisoners, key collectors, and nameless acolytes, he reads something strange: a story from his own childhood. Bewildered by this inexplicable book and desperate to make sense of how his own life came to be recorded, Zachary uncovers a series of clues—a bee, a key, and a sword—that lead him to a masquerade party in New York, to a secret club, and through a doorway to an ancient library hidden far below the surface of the earth. What Zachary finds in this curious place is more than just a buried home for books and their guardians—it is a place of lost cities and seas, lovers who pass notes under doors and across time, and of stories whispered by the dead. Zachary learns of those who have sacrificed much to protect this realm, relinquishing their sight and their tongues to preserve this archive, and also of those who are intent on its destruction. Together with Mirabel, a fierce, pink-haired protector of the place, and Dorian, a handsome, barefoot man with shifting alliances, Zachary travels the twisting tunnels, darkened stairwells, crowded ballrooms, and sweetly soaked shores of this magical world, discovering his purpose—in both the mysterious book and in his own life[1].

Se procurer The Starless Sea


Le précédent roman de l’autrice américaine Erin MorgensternThe Night Circus [review] – figure parmi mes lectures favorites et The Starless Sea, son second livre publié, rejoint sans aucun doute mon palmarès de fantasy. De manière générale, je crois que ceux qui ont apprécié le premier devraient adorer tout autant le second.

Far beneath the surface of the earth, hidden from the sun and the moon, upon the shores of the Starless Sea, there is a labyrinthine collection of tunnels and rooms filled with stories. Stories written in books and sealed in jars and painted on walls. Odes inscribed onto skin and pressed into rose petals. Tales laid in tiles upon the floors, bits of plot worn away by passing feet. Legends carved in crystal and hung from chandeliers. Stories catalogued and cared for and revered. Old stories preserved while new stories spring up around them (p. 6).

Un réalisme magique étrange

The Starless Sea est une œuvre atmosphérique de réalisme magique qui, plus le texte progresse, s’éloigne du « réalisme » et devient étrange et complexe. Pour cette raison, il ne plaira peut-être pas à tout le monde. Il y a peu d’action au sens traditionnel du terme et certains éléments sont plus évoqués que « montrés ». En effet, on pourrait reprocher à Morgenstern de se concentrer sur l’univers et ses thèmes au détriment du développement des personnages et de leurs relations. Personnellement, ce n’est pas quelque chose qui m’a contrariée. Je préfère le worldbuilding et l’écrivaine a besoin de peu de mots pour suggérer, par exemple, un passé douteux ou un sentiment naissant.

Une réflexion sur l’art de raconter

La mer sans étoiles d'Erin Morgenstern
MORGENSTERN, Erin, La mer sans étoiles, Paris, Sonatine Éditions, 2020, 656 p.

Le livre se compose d’une intrigue principale entrecoupée d’une foule de contes qui y participent. Il ne s’agit donc pas d’une histoire, car il n’y en a jamais qu’une. C’est le lecteur qui, au fil des pages, imbrique les morceaux pour qu’enfin le casse-tête se révèle et que le sens émerge. L’autrice invite son lecteur à être actif, à chercher (et peut-être à trouver) les réponses avant qu’elles ne lui soient données. Par exemple, il peut se demander : ce personnage est-il le même que celui auquel on fait référence dans le conte X?

On sent bien dans cette façon de faire l’influence des jeux vidéos sur Morgenstern. D’ailleurs, celle-ci mentionne dans ses remerciements la compagnie BioWare et son jeu Dragon Age: Inquisition, un RPG (role-playing game) où les choix du joueur affectent directement la narration. Ainsi, le texte se veut une réflexion sur l’art de raconter dans différents types de récits : écrits, films, jeux, etc.

Reading a novel, he supposes, is like playing a game where all the choices have been made for you ahead of time by someone who is much better at this particular game (p. 16).

Un livre atmosphérique et romantique

Si la nature atmosphérique de The Starless Sea en fait un roman qui ne sera pas du goût de tous les lecteurs, il séduira assurément les amoureux de fictions et les amateurs de plumes romantiques telles que celle d’Erin Morgenstern.

All this has built up around it. One child’s invented world has become another’s, and another’s, and so on until it is everyone’s world. […]

It began as a dollhouse. Over time, il has become more than that.

A dolltown. A dollworld. A dolluniverse.

Constanly expanding (p. 25).


[1] Description de la traduction française de Sonatine Éditions, à paraître sous le titre La mer sans étoiles en avril 2020 : Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu’une scène de son enfance y est décrite, il décide d’en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de la mer sans étoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d’histoires à préserver, quel qu’en soit le prix…

2 réflexions au sujet de “Avis lecture : The Starless Sea, Erin Morgenstern”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s