Penser l’éducation des filles du 18ème siècle à aujourd’hui : Du modèle rousseauiste dans Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur à la déséducation dans Bloody Mary de France Théoret
Analyse de texte, Auteure femme, Émile ou De L'Éducation, Bloody Mary, Classiques, Comtesse de Ségur, Eugène Ionesco, Féminisme, Femmeuary 2019, France Théoret, Jean-Jacques Rousseau, La leçon, Langue, Les petites filles modèles, Poésie, TYPO Éditeur

Penser l’éducation des filles du 18ème siècle à aujourd’hui : Du modèle rousseauiste dans Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur à la déséducation dans Bloody Mary de France Théoret

L’éducation des filles a toujours été perçue comme une chose diamétralement différente de l’éducation des garçons en raison de leur supposée infériorité. Cette réflexion nous a amené à nous poser la question suivante : comment la littérature, du 18e siècle à nos jours, peut nous permettre de critiquer et de penser l’éducation des filles? Afin de répondre à cette question, nous nous sommes d’abord intéressé au modèle féminin prédominant aux 18e et 19e siècles, soit le modèle rousseauiste de la femme au foyer décrit dans L’Émile ou De l’Éducation de Jean-Jacques Rousseau et exemplifié dans Les petite filles modèles de la Comtesse de Ségur. Ensuite, nous nous sommes attardé à la dislocation de ce modèle, notamment dans le recueil de poésie féministe Bloody Mary de France Théoret.