Featured Image Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
Analyse de texte, Auteure femme, Avis lecture, Classiques, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Féminisme, Incipit, Littérature française, Non-fiction, Olympe de Gouges

La Déclaration (effrontée) des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges

La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est un court texte juridique publié en 1791. Il s’agit de la réponse (effrontée) de l'écrivaine française et femme politique Olympe de Gouges à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

Avis lecture: Le crépuscule des superhéros - Le crépuscule des superhéros est une collection d’essais et d’articles qui s’intéresse au « crépuscule des superhéros », c’est-à-dire le Dark Age du comic book amorcé par Watchmen (1986-87) d’Alan Moore et Dave Gibbons et The Dark Knight Returns (1986) de Frank Miller, qui se démarque par des superhéros (et supervilains) plus violents et plus dépressifs.
Avis lecture, Collectif, Comic Book, defilitqc, Le crépuscule des superhéros, Les éditions de ta mère, Littérature québécoise, Non-fiction

Avis lecture: Le crépuscule des superhéros

Le crépuscule des superhéros est une collection d’essais et d’articles qui s’intéresse au « crépuscule des superhéros », c’est-à-dire le Dark Age du comic book amorcé par Watchmen (1986-87) d’Alan Moore et Dave Gibbons et The Dark Knight Returns (1986) de Frank Miller, qui se démarque par des superhéros (et supervilains) plus violents et plus dépressifs.

Les filles en série : Des Barbies aux Pussy Riots, un essai féministe de Martine Delvaux, postule que si la figure des filles en série est héritée d’une croyance misogyne, il s’agit aussi d'un lieu de subversion. L'auteure québécoise démontre ce potentiel à travers un examen d’une variété d’objets culturels associés aux filles en série. Avis lecture sur lilitherature.com.
Auteure femme, Avis lecture, defilitqc, Féminisme, Femmeuary 2019, les éditions du remue-ménage, Les filles en série, Littérature québécoise, Martine Delvaux, Non-fiction, Rating 4 étoiles

Avis lecture: Les filles en série : Des Barbies aux Pussy Riot, Martine Delvaux

Les filles en série : Des Barbies aux Pussy Riots, un essai féministe de Martine Delvaux, postule que si la figure des filles en série est héritée d’une croyance misogyne, il s’agit aussi d'un lieu de subversion. L'auteure québécoise démontre ce potentiel à travers un examen d’une variété d’objets culturels associés aux filles en série.

Avis lecture: Sorcières! Le sombre grimoire du féminin, Julie Proust Tanguy - Sorcières! Le sombre grimoire du féminin est un ouvrage de non-fiction traitant de la figure de la sorcière à travers la littérature dans le sens large du terme. En effet, Julie Proust Tanguy s’attarde à la représentation de la sorcière dans l’imaginaire, tout média confondu : des premiers écrits hérités de la culture orale aux livres, séries télévisées et films de nos jours.
Auteure femme, Avis lecture, Féminisme, Femmeuary 2019, Julie Proust Tanguy, Les Moutons électriques, Littérature française, Littératures de l'imaginaire, Non-fiction, Rating 3 étoiles, Sorcières! Le sombre grimoire du féminin

Avis lecture: Sorcières! Le sombre grimoire du féminin, Julie Proust Tanguy

Sorcières! Le sombre grimoire du féminin est un ouvrage de non-fiction traitant de la figure de la sorcière à travers la littérature dans le sens large du terme. En effet, Julie Proust Tanguy s’attarde à la représentation de la sorcière dans l’imaginaire, tout média confondu : des premiers écrits hérités de la culture orale aux livres, séries télévisées et films de nos jours.

Avis lecture: SCUM Manifesto, Valerie Solanas - SCUM Manifesto, publié pour la première fois en 1967, est un texte de féminisme radical totalement assumé écrit par Valerie Solanas.
Auteure femme, Avis lecture, Féminisme, Femmeuary 2019, Littérature américaine, Non-fiction, Rating 3 étoiles, Satire, SCUM Manifesto, Valerie Solanas

Avis lecture: SCUM Manifesto, Valerie Solanas

SCUM Manifesto, publié pour la première fois en 1967, est un texte de féminisme radical totalement assumé écrit par Valerie Solanas. Toujours d'actualité, il s’agit d’une délicieuse satire qui retourne contre le patriarcat certaines de ses préconceptions grotesques sur les femmes.