Littérature québécoise

Index des analyses de textes portant sur la littérature québécoise :

Compte rendu critique: La vie littéraire de Mathieu Arsenault

Compte rendu critique: La vie littéraire de Mathieu Arsenault

Œuvre à l’étude: La vie littéraire, Mathieu Arsenault

Œuvres citées:

  • Album de finissants, Mathieu Arsenault
  • Vu d’ici, Mathieu Arsenault
  • Survivance des lucioles, Georges Didi-Huberman

Mathieu Arsenault est un écrivain reconnu pour son militantisme contre l’inertie du milieu littéraire contemporain. Ce roman participe de ce combat, autant au niveau de la forme que du contenu. Dans ce compte rendu critique, je traite de l’esthétique de démolition institutionnelle, des tombeaux de la littérature et de la question de la transmission culturelle dans La vie littéraire.


Incendies de Wadji Mouawad: Analyse d’une pièce de théâtre exemplaire d’extrême contemporain

Analyse d'Incendies de Wajdi Mouawad, une pièce de théâtre exemplaire d'extrême contemporain

Œuvre à l’étude: Incendies, Wadji Mouawad

Incendies, deuxième volet de la tétralogie Le Sang des promesses de Wadji Mouawad, est une pièce importante dans le paysage du théâtre québécois. C’est pourquoi nous avons choisi d’en faire une analyse dramaturgique plus approfondie. Plus spécifiquement, nous nous y attardons en tant que pièce exemplaire du théâtre de l’extrême contemporain.


Les héroïnes hantées de Catherine Mavrikakis : la spectrale survivance dans Ça va aller et Le ciel de Bay City

Les héroïnes hantées de Catherine Mavrikakis : la spectrale survivance dans Ça va aller et Le ciel de Bay City

Œuvres à l’étude:

  • Ça va aller, Catherine Mavrikakis
  • Le ciel de Bay City, Catherine Mavrikakis

Œuvre citée:

  • Fleurs de crachat, Catherine Mavrikakis

Les héroïnes de Ça va aller et Le ciel de Bay City de Catherine Mavrikakis ont de nombreux points communs : deux personnages féminins, filles d’immigrants, juives, aux relations familiales difficiles, qui auront un enfant, portent un regard sans concession sur le monde qui les entoure et sont hantées par leurs racines européennes. En ce qui nous concerne, nous nous intéressons de plus près au rapport problématique des héroïnes à leur Histoire, soit à la survivance des héritages et des ancêtres.


Foutre en l’air la langue des petits hommes : Essai sur la langue française en tant que construction patriarcale

Foutre en l’air la langue des petits hommes : Essai sur la langue française en tant que construction patriarcale

Œuvres à l’étude:

  • King Kong Théorie, Virginie Despentes
  • Bloody Mary, France Théoret

Œuvre citée:

  • Le deuxième sexe, Simone de Beauvoir

La langue française est sexiste. Pourquoi sinon le masculin l’emporte toujours invariablement sur le féminin dans la grammaire? Parce que le langage, tout comme le sexe, est une construction de la société et que cette société est patriarcale et par conséquent sexiste. Et c’est la raison pour laquelle il faut foutre en l’air la langue des hommes.


Le libraire de Gérard Bessette : l’existentialisme et le passage de la Grande Noirceur à la Révolution tranquille

Le libraire de Gérard Bessette : l’existentialisme et le passage de la Grande Noirceur à la Révolution tranquille

Œuvre à l’étude: Le libraire, Gérard Bessette

Le libraire de Gérard Bessette se déroule durant la période de transition entre la Grande Noirceur, époque dominée par la religion et le conservatisme, et la Révolution tranquille, caractérisée par la libéralisation des mœurs et une vision collectiviste. Avec ce roman, l’auteur québécois souligne, à travers quelques traits du courant littéraire de l’existentialisme, la difficulté du passage d’une époque à l’autre.


De la Vierge Mary à la femme-arbre dans Va savoir de Réjean Ducharme

De la Vierge Mary à la femme-arbre dans Va savoir de Réjean Ducharme

Œuvre à l’étude: Va savoir, Réjean Ducharme

À travers le personnage de Mary, Réjean Ducharme, dans Va savoir, subvertit la conception patriarcale de la figure féminine en utilisant la métaphore végétale pour détourner la représentation chrétienne du féminin.


À toi, pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay : la Grande Désillusion après la Grande Noirceur

À toi, pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay : la Grande Désillusion après la Grande Noirceur

Œuvre à l’étude: À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, Michel Tremblay

À toi, pour toujours, ta Marie-Lou (1972) de Michel Tremblay est une métaphore du Québec à l’aube de l’Affirmation nationale, c’est-à-dire qu’on a du mal à tirer un trait sur la Grande Noirceur. Les personnages, désillusionnés, sont mis en scène dans un drame familial qui va crescendo jusqu’au bouquet final.


L’influence du dispositif rythmique et du travail d’interprétation sur la vitesse de lecture : étude de Je me souviens de Georges Perec et de Fashionably Tales de Marc Antoine K. Phaneuf

L’’influence du dispositif rythmique et du travail d’interprétation sur la vitesse de lecture : étude de Je me souviens de Georges Perec et de Fashionably Tales de Marc Antoine K. Phaneuf

Œuvres à l’étude:

  • Fashionably Tales : une épopée des plus brillants exploits, Marc-Antoine K. Phaneuf
  • Je me souviens, Georges Perec

Quand on s’intéresse au travail de lecture, l’étendue, c’est-à-dire la longueur d’un texte, n’est qu’une variable parmi d’autres à considérer. Deux autres variables auxquelles on doit s’attarder sont le dispositif rythmique et le travail d’interprétation. Nous illustrerons comment ces critères influencent la vitesse du travail de lecture, d’abord en nous appuyant sur Je me souviens de Georges Perec, puis sur Fashionably Tales de Marc-Antoine K. Phaneuf.


Penser l’éducation des filles du 18ème siècle à aujourd’hui : Du modèle rousseauiste dans Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur à la déséducation dans Bloody Mary de France Théoret

Penser l’éducation des filles du 18ème siècle à aujourd’hui : Du modèle rousseauiste dans Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur à la déséducation dans Bloody Mary de France Théoret

Œuvres à l’étude:

  • Les petites filles modèles, Comtesse de Ségur
  • Bloody Mary, France Théoret

Œuvres citées:

  • La leçon, Eugène Ionesco
  • Émile ou De l’Éducation, Jean-Jacques Rousseau

L’éducation des filles a toujours été perçue comme une chose diamétralement différente de l’éducation des garçons en raison de leur supposée infériorité. Cette réflexion nous a amené à nous poser la question suivante : comment la littérature, du 18e siècle à nos jours, peut nous permettre de critiquer et de penser l’éducation des filles? Afin de répondre à cette question, nous nous sommes d’abord intéressé au modèle féminin prédominant aux 18e et 19e siècles, soit le modèle rousseauiste de la femme au foyer décrit dans L’Émile ou De l’Éducation de Jean-Jacques Rousseau et exemplifié dans Les petite filles modèles de la Comtesse de Ségur. Ensuite, nous nous sommes attardé à la dislocation de ce modèle, notamment dans le recueil de poésie féministe Bloody Mary de France Théoret.